Paysage région du Libournais
Le village de Saint-Émilion
Paysage région Côtes de Castillon
Paysage région Appellation Margaux
Paysage Entre-Deux-Mers
Paysage Entre-Deux-Mers
Côteaux Entre-Deux-Mers
Château AOC Côtes de Francs
Château AOC Pessac-Léognan
La dégustation et ses secrets
Livres sur la dégustation
routes du vin
appellations vins de bordeaux
Comment sentir, goûter, et regarder autrement
Loin d’être un rite réservé à quelques initiés, la dégustation du vin est tout simplement le plaisir d’ouvrir nos yeux, d’exercer notre nez et nos papilles.

L’occasion ? Un apéritif, un bon repas entre amis, un plateau télé, une petite faim au retour de promenade ... et la dégustation peut commencer.

Bien déguster, c’est d’abord choisir son principal instrument : le verre. Celui qui convient le mieux est le verre tulipe, appelé aussi « verre à Bordeaux » : évasé à la base et légèrement refermé au sommet, il favorise l’aération du vin et la concentration des arômes.

Très important : ne remplir le verre qu’au 1/3 de sa hauteur pour pouvoir l’incliner, et surtout, le tenir par le pied. Trois étapes de la dégustation du vin : examen visuel, olfactif, gustatif.
Examen visuel
Portez votre verre à hauteur d’œil en direction d’une lumière vive et sur fond blanc. Abaissez-le ensuite pour observer ses nuances contre les parois du verre.

déguster les vins La couleur du vin peut être intense, signe de puissance, ou plus légère, elle s’accompagne d’un éclat, d’une brillance. En regardant le vin par transparence, on peut juger de sa limpidité.

Les nuances des Bordeaux rouges varient avec l'origine et l'âge du vin. Les plus jeunes ont souvent une couleur intense, violacée ou pourpre. Ils évoluent ensuite vers des teintes rubis, cerise ou grenat. Une couleur de tuile orangée ou brune est l’apanage des vins les plus vieux.

Les blancs secs vont de l’incolore au jaune paille. Les moelleux et liquoreux offrent des colorations plus marquées allant de l’or pâle à l’ambre.
Examen olfactif
déguster les vins Sentir un vin, c’est entrer dans un vaste univers de parfums qui évoquent la nature, les saisons, des matières familières ou plus sauvages.

Leur découverte se fera en deux temps : verre immobile d’abord, puis après avoir fait tourner le vin dans le verre pour amplifier la perception des arômes et leur intensité.

Essayez, c’est beaucoup moins compliqué qu’il n’y paraît !
Examen gustatif
déguster les vins Prendre une petite gorgée de vin, la faire circuler doucement dans la bouche, en aspirant un petit peu d’air pour amplifier la perception des arômes.

Au cours de ce contact prolongé, le vin va révéler peu à peu sa nature : caractère velouté, soyeux ou plus rugueux des tanins sur la langue, puissance ou finesse du goût, et surtout, sensation d’équilibre et d’harmonie.

Dernière étape de la dégustation : avalez le vin et concentrez-vous sur le « souvenir » qu’il laisse dans votre bouche. Tout autant que la couleur ou le bouquet, une bonne persistance des saveurs et des arômes révèle la noblesse du vin.
Fiche de dégustation du vin
L’utilisation d’une fiche de dégustation pour le vin est un excellent moyen de débuter comme de progresser. La fiche est un guide qui oblige à analyser ses impressions et à les approfondir, en permettant de noter ses propres commentaires.

Nous vous proposons une
fiche de dégustation du vin (pour le vin rouge et le vin blanc) découpée en 3 parties : l’aspect visuel (la couleur et son intensité), l’approche olfactive (la complexité et les parfums), et le goût (la texture, l’acidité…).

Nous avons volontairement regroupés les arômes et les flaveurs par grandes familles. Voici quelques exemples pour ces familles :
• Animales: venaison, musc, cuir, étable…
• Balsamiques: odeurs de parfum tel que la vanille, l’encens et la résine…
• Boisées: odeur du fût, fût de chêne…
• Empyreumatiques: brûlé, le cuit, fumée, pain grillé, caramel, pierre à fusil, caoutchouc, cacao, café…
• Épicées: vanille, cannelle, basilic, thym, muscade, clou de girofle, poivre, menthe…
• Florales: acacia, tilleul, aubépine, rose, violette…
• Fruités: citron, pamplemousse, ananas, fraise, cassis, cerise, abricot, amande, noix…
• Minérales: craie, calcaire, terre, silex, soufre…
• Végétales: poivron vert, gazon, feuilles, verdure…
• Éthérées: vernis à ongles, alcool, fermentation…

Vous pouvez ainsi garder un inventaire des vins que vous dégustez. Bonnes dégustations !
Continuer la visite  >>> comment servir le vin